Mobilite.eco > Blog > Les coulisses d'une application pour promouvoir la mobilité durable

Retour

Les coulisses d'une application pour promouvoir la mobilité durable

Mais comment se fabrique une solution comme celle proposée mar Mobilite.eco aux entreprises pour les aider dans leur transition vers une mobilité plus durable ?

5 minutes de lecture.

On vous dit tout sur notre application pour une mobilité plus durable !

Pas de secret entre nous !

Sur notre site et sur notre blog, on vous explique largement pourquoi, pour votre entreprise et pour vos collaborateurs, il est important d’adopter une mobilité durable sur les trajets entre le domicile et le lieu de travail. Et comment notre solution peut vous y aider ! C’est en général ce que font toutes les entreprises : vous expliquer en quoi leur application sera la plus adaptée à votre besoin ! Et nous sommes intimement convaincus que la nôtre vous aidera réellement et concrètement ! Pour vous montrer encore plus notre implication dans ce projet, nous avons souhaité vous faire partager les coulisses de la conception de Mobilite.eco.

L’application Mobilite.eco apparait comme par magie dans vos mains et est déjà, sans doute, votre compagnon de route pour vous rendre à votre travail…en vélo, on l’espère :-) ! Le chemin que nous avons parcouru, des phases de conception jusqu’à son lancement, nous a souvent conduit à bifurquer, à prendre des raccourcis et parfois, à revenir en arrière !

Au départ, une idée...

Une idée géniale, bien évidemment !

Tout commence par quelqu’un qui a une idée ! En l'occurrence, pour Mobilite.eco, il s’agit plutôt d’un groupe de personnes au sein d’une association, Civis Blockchain (lien en anglais), dont l'objectif a été de créer une plateforme qui libère le potentiel économique lié à l'échange des données, et qui soit respectueuse de la vie privée des résidents de la “smart city”.

L’association a créé un nouveau modèle basé sur l'utilisation de la technologie blockchain et sur un format de gouvernance bien connu de l'économie sociale et solidaire. De là est née SmartB (lien en anglais), société Montpelliéraine qui propose une plateforme citoyenne pour permettre de financer les projets de "Territoires Durables", en valorisant l'impact positif des actions des citoyens.

L’objectif de cette blockchain (dont la conception a visé à en réduire l'impact) est d’accompagner le développement d’une économie pilotée par l’impact environnemental, social et économique. Mais il fallait trouver un terrain concret d’application. Nous avons alors choisi de nous concentrer sur les modes de déplacement sur les trajets domicile-travail. Cet usage, très ciblé, présente plusieurs avantages, comme nous l’expliquons dans notre manifeste :

  • Il nous permet de mobiliser trois parties prenantes essentielles pour activer la transition énergétique : les individus, les entreprises et les instances publiques, via les collectivités territoriales.
  • Il nous permet de nous adresser à un nombre considérable de personnes : plus de 25 millions de salariés en 2021.
  • Il nous permet de bénéficier d’un cadre favorable avec la mise en œuvre du Forfait Mobilités Durables.

Ensuite, des personas

Se mettre à la place de nos utilisateurs de mobilité durable

Mais avoir une bonne idée n’est pas tout ! Encore faut-il qu’elle soit partagée et qu’elle corresponde à un besoin réel ! En l'occurence comment aider nos utilisateurs à adopter de nouveaux modes de déplacement, plus durables ?

Toute bonne conception centrée sur l’utilisateur commence par une réflexion sur les personas. Un persona est une personne fictive, présentant les caractéristiques sociales et psychologiques de l’utilisateur cible du service numérique.

Chaque persona nous a servi de “masque” que nous avons endossé pour nous mettre à la place de nos utilisateurs et trouver les bonnes réponses à nos nombreuses questions sur comment concevoir Mobilite.eco.

Persona Responsable Entreprise - Mobilite.eco
Persona Responsable Entreprise - Mobilite.eco
Persona Collaborateur - Mobilite.eco
Persona Collaborateur - Mobilite.eco

Nous avons croisé deux périmètres d’usage :
  • En fonction de la position des utilisateurs dans l’entreprise : en effet la solution s’adresse à la fois aux responsables RH et RSE qui vont, grâce à une plateforme web, définir et suivre leurs campagnes d’incitation à la mobilité durable, et aux collaborateurs qui vont bénéficier des incitations proposées par leur employeur en échange d’une preuve de l’usage d’une mobilité durable sur leur trajet entre leur domicile et leur travail, via une application mobile.
  • En fonction des pratiques pour se déplacer : en effet, au delà de la distance à parcourir, l’usage d’un mode de transport va dépendre tout autant de facteurs individuels (vie de famille, enfants à déposer à l’école,...) que de la disponibilité des infrastructures (transports publics suffisants et de qualité,...), des équipements personnels, ou que du rapport de chacun à la vitesse !

Le développement technologique

Focus sur la détection de la mobilité durable !

Une fois les personas et le périmètre fonctionnel bien couvert, il est temps de développer la solution technologique. Cette phase comprend tout autant la partie Design (design de l’expérience utilisateur et de l’interface) que du développement technique en tant que tel.

Nous nous sommes posés beaucoup de questions sur un point particulier. Il s’agit du cœur même de notre proposition de valeur : la détection de l’usage d’une mobilité durable. Comment notre solution pourrait-elle “deviner” qu’un collaborateur allait venir en vélo, en covoiturage ou encore en transports publics, avec suffisamment de certitude pour en pouvoir certifier l’usage via la blockchain et en générer une preuve pour l’entreprise, tout en préservant la vie privée des collaborateurs ? Le choix d’une application mobile nous a paru assez vite évident.

Les technologies de détection des déplacements sont aujourd’hui, heureusement, matures et avancées. Nous utilisons ainsi les fonctionnalités d’activités (accéléromètre,...) accessibles via la plupart des smartphones pour définir si la personne est en train de marcher, de conduire une voiture ou de faire de la bicyclette.

Pour déterminer si une personne a réellement fait un trajet, au départ nous avions activé les données de géolocalisation en permanence pour suivre exactement les déplacements du collaborateur. Mais cette solution n’était pas satisfaisante à plus d’un titre. Comment, en effet, garantir de protéger la vie privée si nous savions exactement où se situait la personne et tous ses mouvements entre son domicile et son travail ? Par ailleurs, cette fonction avait l’immense défaut d’épuiser rapidement la batterie du téléphone.

Nous avons alors opté pour une démarche plus sobre en terme d’utilisation des données. Avec cette nouvelle manière de faire, nous détectons simplement que le collaborateur sort d’une zone de 100 mètres autour de chez lui et arrive dans une zone de 100 mètres autour de son lieu de travail. Nous en déduisons une preuve de trajet, sur une distance théorique, et c’est cette preuve qui est envoyée à l’entreprise, au choix du collaborateur, contre rémunération. Ce que le salarié a pu faire entre ces deux points n’est pas enregistré.

Il faut pédaler !

Tester la détection de mobilité durable

Une fois le développement fait et notre prototype prêt, nous l’avons testé ! Dans tout projet de développement, c’est la phase à la fois la plus critique, car c’est à ce moment là qu’est validé la qualité du fonctionnement de la solution, mais également la plus chronophage !

Dans le cas de Mobilite.eco, c’est bien simple ! Il nous a fallu, pour valider la performance du module de détection des mobilités, … et bien pédaler, marcher, conduire, prendre le bus, le tramway...Le moindre petit trajet (faire une course, rendre visite à sa grand-mère, aller au restaurant…) est devenu, dans l’équipe prétexte à un test de détection.

Membre de l'équipe de Mobilite.eco à vélo
Juste avant un test de vélo !
Résultat du test sur l'application Mobilite.eco
Résultat du test sur l'application Mobilite.eco

Et nous avons connu nombre de déconvenues ! Pour certains d’entre nous, un trajet en vélo était pris pour une voiture, alors que pour d’autres, un déplacement, toujours en vélo, était affiché par l’application comme étant de la marche !

Nous avons dû, pour régler précisément “le moteur” de l’application, varier les conditions de tests (distances, modèles de téléphones, versions de systèmes d’exploitation, mode de transports, vitesse de déplacement….). Bref, nous avons parcouru des kilomètres et des kilomètres, pendant des semaines, sous la pluie comme par beau temps ! Et nous sommes arrivés à un niveau de fiabilité dont nous étions satisfaits, tant en termes d’activation que de pertinence de la détection !

L’expérimentation IRL !

La mobilité durable en conditions réelles

Mais au-delà des tests unitaires, il convient de pouvoir valider le bon fonctionnement de l’application par une expérimentation en conditions réelles. Dans notre cas, cela a pu se faire à l’échelle d’un quartier, celui de Porte de la Chapelle, entre janvier 2020 et juin 2021. Cela a été rendu possible grâce à l’Urban Lab.

Cette phase nous a permis de valider que l’application fonctionne, que les options technologiques que nous avons prises sont pertinentes et que l’application répond bien à un besoin des salariés. Du côté des collaborateurs, les personnes intégrées dans l’expérimentation ont jugé l’application comme facile à prendre en main et à utiliser. Les données sont faciles à compléter et l’ajout d’une notification hebdomadaire, à la demande des utilisateurs, a grandement facilité le parcours de validation des preuves de mobilité envoyées à l’employeur.

Nous avons également identifié des optimisations à apporter, notamment sur la gestion des trajets avec plusieurs modes de transports. Les salariés aimeraient également avoir la possibilité d’échanger en direct avec leur collègues lors de leur trajet via un chat, pour organiser des déplacements ou des points de rdv.

Du côté des entreprises, les responsables des Ressources Humaines ou de la RSE ont estimé que la mise en place d’une campagne était facile et rapide. Les données affichées sont complètes et faciles à comprendre. La gestion du Forfait Mobilité Durable, et notamment la récupération des attestations est grandement facilitée par l’application, levant un vrai point de pénibilité pour les équipes en charge de cette question.

Un éternel recommencement !

Des optimisations à venir

Cette étape de la vie de Mobilite.eco a été passionnante à vivre ! Et nous avons encore plein d’idées et de projets pour continuellement améliorer notre solution. Nous n’avons pas fini de pédaler !